Née en 1968. Vit dans le vignoble nantais

Born in 1968 . Lives  in the vineyards of Nantes

Autoportrait aux films photos plastiques. Avril 2020

A 11 ans, Isabelle Guinaudeau réalise sa première photographie. C’est à ce moment là, précisément, que la photographie devient un élément fondamental de sa vie. A 13 ans, elle choisit de circonscrire cette passion dans un seul prénom: Toinette. Une autre identité qui l’aidera à s’affirmer avant qu’elle ne reprenne son nom de naissance. Sans renier quoi que ce soit.

C’est par une série d’autoportraits qu’Isabelle/Toinette est d’abord reconnue à l’extérieur. Son travail s’est ensuite développé essentiellement autour du portrait.

Avec sa série des « Voiles », dont la réalisation s’étend sur des années, elle  tente de saisir la « vérité » des personnes qu’elle photographie.  Estomper le premier niveau de lecture derrière un voile translucide est une manière d’affirmer que nous ne sommes pas en face d’une personne, mais d’une interprétation. D’un regard particulier sur une personne particulière.

Cette recherche personnelle a été exposée à plusieurs reprises (Quinzaine photographique de Nantes, biennale photographique de Conches-en-Ouche; festival “Les Photographiques” du Mans) et poursuivie dans le cadre de commandes de l’agence culturelle de Saint-Herblain (« 616 portes ») ou d’un festival de danse contemporaine (« Effervescence »).

De 2013 à 2015, elle accompagne Sébastien Boisseau et sa contrebasse dans la série de rencontres « 1 salon, 2 musiciens » dans le quartier des Dervallières à Nantes.

Isabelle Guinaudeau achève également une série consacrée à sa ville de cœur (Blue Nantes) et travaille à des doubles portraits avec un parti-pris de pose qui incite les personnes photographiées à entrer en intimité et, du côté des spectateurs, joue avec les habitudes de perception des visages.(Affection 3°-88°)

D’autres ballades photographiques sont en cours ….

At 11, Isabelle Guinaudeau made her first photograph. It is precisely at this moment that photography becomes a fundamental element of his life. At 13, she chose to circumscribe this passion in one name: Toinette. Another identity that will help her assert herself before she regains her birth name. Without denying anything.

It is by a series of self-portraits that Isabelle / Toinette is first recognized on the outside. His work then developed mainly around the portrait.

With her series of « Voiles », whose realization extends over years, she tries to capture the « truth » of the people she photographs. Blurring the first level of reading behind a translucent veil is a way of asserting that we are not in front of a person, but an interpretation. From a particular look at a particular person.

This personal research has been exposed several times (Quinzaine photographique de Nantes, photographic biennale of Conches-en-Ouche, festival « Les Photographiques » of Le Mans) and continued under the orders of the cultural agency of Saint-Herblain ( » 616 doors « ) or a contemporary dance festival ( » Effervescence « ).

From 2013 to 2015, she accompanied Sébastien Boisseau and his double bass in the series of meetings « 1 salon, 2 musicians » in the district of Dervallières in Nantes.

Isabelle Guinaudeau also completes a series devoted to her city of hearts (Blue Nantes) and works on double portraits with a positing bias that encourages photographers to enter into intimacy and, on the spectators’ side, plays with the habits of perception of faces (Affection 3 ° -88 °)

Other photographic ballads are in progress ….

Diplômes /Formations

2020               Soutien de la Drac Pays de Loire.

2019                Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP) option art. EESAB, Lorient.

2018/2020      Formation en photothérapie, photographie thérapeutique, Bruxelles.

2016/2017      Formation en arts et histoire visuelle. Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris.

1989                Ecole nationale supérieure des arts visuels de la Cambre, atelier photographie, Bruxelles.

1986 /1989     Ecole des Beaux-Arts de Nantes. Certificat d’études d’arts plastiques (CEAP, 1988).

Expositions /Prix

2019                Expo/ soutenance à l’ École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne.

2018                « Les écoliers et la Grande Guerre ». Exposition et dépôt aux archives municipales de  Saint-Fiacre-sur- Maine.

2017                « Synesthésies ». Atelier de restauration de tableaux d’Akiko Kanasugi, La Haye-Fouassière.

2015                « Les Salons de Musique ». Commande du label de jazz Yolk. Coffret CD et photos, exposition à la  maison quartier des Dervallières, Nantes.

2013                 « Voiles ».Galerie Temps-Présents, La Chapelle-sur-Erdre.

2012                 L’Art prend l’Air, conseil général de Loire-Atlantique, Trentemoult.

2011                 Photographies de duos exposés en plein-air le long et sur la rivière la Moine. Commande de la biennale de danse « Effervescence », Cholet.

2010                Jardin de verre, Cholet

2009               « 616 portes”. Portraits d’habitants du Sillon de Bretagne. Panneaux déroulants d’affichage public, Saint- Herblain. Livre d’artistes: édition Joca Seria

.                        Quinzaine de l’image, Mortagne-sur-Sèvre.

2007                L’art prend l’air. Hôtel du Département de Loire- Atlantique, Nantes.

.                        Art connexion, Trentemoult

2006                Lauréate de la Biennale photographique, Conches-en-Ouche

.                        Galerie Georges Clemenceau, Luçon

2005                Galerie du Rayon Vert, Nantes

.                        Chambre de Commerce et d’Industrie, Nantes

2004                Quinzaine photographique, Nantes

2002                Quinzaine photographique, Cholet

2000                Maison de quartier de Doulon, Nantes

1999                Hôtel de ville, Lanester. Exposition organisée par la galerie Le Lieu, Lorient

1998                Les Rendez-vous de l’Erdre, Nantes

1997                Lauréate du Prix Claude Cahun, Nantes

1995                Universités d’été d’Objectif Image,Pointe-à-Pitre avec Jean Dieuzaide, Guy Le Querrec, Pierre-Louis Martin

.                        Galerie du Château d’eau, Toulouse. Xe Forum de l’image. Commissaire d’exposition: Christian Gattinoni

1991                1er prix du Festival de l’image du Mans. Jury : Patrick Bailly-Maître-Grand, Isabel Formosa, Pierre Poitevin

Vidéo :